ENTREVUE: Simon Delisle remporte la finale du Prochain stand-up!

La grande finale de l'émission Le prochain stand-up a été présentée hier soir sur Noovo!

C'est Simon Delisle qui a été couronné grand gagnant de la compétition. L'humoriste l'a emporté face à Coco Béliveau, Charles Deschamps et Val Belzile.

Simon Delisle

Simon Delisle lors de la finale du Prochain stand-up/Noovo

Les juges Louis Morissette, Mariana Mazza et P-A Méthot ont encensé le vainqueur, lui rappelant que sa victoire était pleinement méritée. 

On s'est entretenu avec Simon Delisle, le grand gagnant du Prochain stand-up, suite à la diffusion de cette finale remplie d'émotions. 

Comment te sens-tu au lendemain de la grande finale?

« Écoute... ça fait deux mois que je le savais! Les tournages étaient terminés depuis le début octobre. J'ai été sur un beau buzz pendant un bon bout! Je suis très content! Mais comme c'était sous embargo, je ne pouvais pas en parler ni le mentionner sur les réseaux sociaux, je ne pouvais donc pas mesurer les répercussions que ça pouvait donner! Au niveau personnel, ç’a été un bel accomplissement!

Pour moi, c'était quand même un peu risqué de faire ce type de concours, parce que ça fait plusieurs années que je fais ce métier et j'aurais très bien pu mal paraître, ce qui n'aurait pas été un avantage dans mon cas, vraiment pas! Si ça fait deux ans que quelqu'un fait ça, et qu'il fait un numéro moyen, on lui pardonne. Mais quelqu'un qui fait ça depuis 10 ans, et qu'il ne relève pas les standards qu'on attend de lui, ça peut être un double tranchant, disons! Je suis quand même content d'avoir pris le risque de le faire, d'y être allé avec le couteau entre les dents, avec la rage de vaincre et d'y être arrivé! C'est vraiment une belle tape dans le dos qu'on me donne, et qui fait vraiment du bien, en particulier cette année. »

Simon Delisle

Vivien Gaumand/Noovo

Au début des auditions de l’émission, tout le monde était invité à participer, même les gens du public qui ne viennent pas du tout du monde artistique... Toi, tu évolues dans le milieu de l’humour depuis plus de 10 ans! Pourquoi as-tu décidé de t’inscrire au départ?

« J'avais vraiment envie que les gens voient un autre aspect de moi! Autant dans l'industrie qu'à l'extérieur. C'est-à-dire que je pense qu'au niveau de l'industrie, mon nom circule bien, j'ai une bonne réputation, surtout comme auteur, parce que j'ai écrit beaucoup au cours des 5-6 dernières années. Même si je n'ai jamais arrêté de faire des spectacles! Ça a toujours été ce que je préfère faire. Mais de fil en aiguille, je me suis retrouvé à écrire plus qu'à jouer. À mettre un peu de "de côté" ma carrière de stand-up. Même si j'adore écrire! Je vais toujours continuer à écrire. Mais ce que je préfère c'est la scène. Et je ne voyais pas la façon de remettre ça de l'avant. De mettre ça comme ma priorité numéro un. J'ai beau dire "Je vais faire plus de shows!", eh bien j'ai deux enfants, j'ai une vie, j'ai des comptes à payer... Il faut bien gagner sa vie aussi! C'est dur de dire "J'arrête d'écrire, je fais juste des shows!", je me demandais par où commencer.

Donc un concours comme ça, je me suis dit que c'était une bonne opportunité de montrer au maximum de gens que ça fait 10 ans que je peaufine mon stand-up, il commence à être à point, je pense que j'ai atteint un certain niveau d'efficacité et je veux toujours continuer à m'améliorer. Je pense que le moment était bon, des opportunités de se faire voir plusieurs fois dans un aspect concours, il n'y en a pas vraiment! Oui, il y a les galas, les comedy clubs, mais c'est sporadique. Là, un concours télé où il fallait que mon numéro de la semaine suivante soit meilleur que celui de la semaine d'avant, parce que j'affronte des adversaires vraiment bons... Je fonctionne très bien sous la pression, ça me rend meilleur! Donc je me disais qu'il y aurait de la pression, que le monde aurait des attentes envers moi, et que ça me tentait de relever un défi de la sorte! Je veux faire de plus en plus de stand-up et je veux que les gens sachent que je suis capable de le faire. Tous les ingrédients étaient là pour que je l'essaie! J'étais conscient du risque que ça pouvait occasionner, mais j'étais prêt à l'accepter parce que je sentais que j'étais prêt à livrer ce genre de performance. Tu vois, j'ai bien fait! » 

Après l'une de tes performances, pendant une ronde du Prochain stand-up, la juge Mariana Mazza t'a lancé que tu étais venu à l'émission pour gagner. Pensais-tu remporter la victoire? T'attendais-tu à gagner?

« S'y attendre, c'est un grand mot! Mais j'ai toujours dit que j'étais venu pour gagner. J'étais venu ici pour me rendre en finale et gagner! Je le disais depuis le jour 1. 

[...] Donc quand j'ai gagné à la fin, j'étais content! J'étais fier! Je voulais tellement, j'étais tellement "focus", que lorsque j'ai gagné j'ai fait "YES!" J'ai gardé ma concentration tout le long, j'ai été constant, j'ai été efficace, j'ai travaillé fort et ça a payé! C'est plus de la fierté et du soulagement que de la surprise! » 

Simon Delisle

Simon Delisle annonçant à sa mère qu'il a gagné/Le prochain stand-up/Noovo

Outre le fait de remporter la grande finale, quel a été le moment qui t’a le plus marqué? 

« Pendant la deuxième ronde, j'ai fait un numéro sur une journée vraiment éprouvante que j'ai vécue il y a de cela plusieurs années. Je m'étais levé paralysé parce que mes glandes parastéroïdes allaient lâcher. Je n'avais plus de calcium dans le sang, donc mon corps avait paralysé. J'étais allé à l'hôpital et il m'était arrivé toutes sortes d'affaires rocambolesques cette journée-là. 
Au départ, c'est un numéro que j'ai écrit en 2009 quand j'étais étudiant à l'école de l'humour! Je l'avais gardé tel quel, je le faisais une fois de temps en temps dans des petits shows ici et là. Et je n'avais jamais vraiment touché à la version originale. Il fonctionnait bien comme ça, c'était rendu comme une habitude. 

Quand le concours est arrivé, je me suis dit que ce serait intéressant de replonger dans ce numéro. J'ai fait appel à mon ami Michel Sigouin, qui est mon script-éditeur et auteur avec qui j'ai déjà travaillé mes textes. Je me suis dit qu'il serait bien d'ajouter une fougue à ce numéro, de mettre mon expérience, que je n'avais pas en 2009, de l'avant dans ce numéro. C'est un bon numéro, une bonne anecdote, c'est assez original et ce n'est arrivé à personne sauf à moi... 

J'ai donc tenté de garder l'essence tout en l'améliorant. Et ce défi, je l'ai bien relevé parce que P-A Méthot m'a avoué qu'il était jaloux de ce numéro. Mariana Mazza m'a dit que pour la première fois, elle n'avait rien à dire. J'ai été super encensé pour un numéro que j'avais un peu peur de faire parce que j'étais tellement habitué de le faire d'une façon, que de le modifier, ça m'effrayait un peu. Quand j'ai réussi à le faire et que les juges m'ont dit que mon numéro était parfait, ça m'a donné le goût de retravailler d'autres anciens numéros! Je te dirais que cette ronde en particulier a laissé une belle empreinte dans ma mémoire! » 

Simon Delisle

Vivien Gaumand/Noovo

Il y a plusieurs prix qui viennent avec la victoire (et le prestigieux titre!) : un spectacle d’une heure lors de l’édition 2021 du Festival Juste pour rire, une Bourse ÉNERGIE de 5 000 $, et tu deviens collaborateur sur les ondes d’ÉNERGIE... Qu’est-ce que ça signifie pour toi ?

« Le prix qui vient avec la victoire qui me plait le plus, c’est vraiment la radio!

La radio, c'est un média que j'adore depuis toujours! J'ai écrit plusieurs fois pour la radio et ça a toujours été un rêve, pour moi, de travailler dans le milieu de la radio. [...]

Cette fois-ci, j'aurai la chance de pouvoir le faire! 

Je vais commencer à faire des chroniques quotidiennes dans l'émission du retour pendant les fêtes, avec Stéphane Rousseau et Jonathan Roberge! Je vais être là chaque jour, pour une chronique, pendant près de 3 semaines dans Ça rentre au poste à ÉNERGIE! Je vous donne rendez-vous tout le temps des Fêtes! » 

Noovo/Bell Média

On peut maintenant l’annoncer : il y aura une deuxième saison de la compétition télé Le prochain stand-up! Penses-tu que ta victoire inspirera d’autres humoristes qui travaillent très fort dans l’ombre à suivre tes traces et à s’inscrire en 2021?

« C'est sûr qu'il va y en avoir! S'il y a des gens qui lisent ces lignes qui n'ont pas écouté l'émission, ou qui ont vu seulement quelques épisodes, allez la regarder en rattrapage sur Noovo! Vous allez découvrir que tout le monde sur ce show mérite d'être vu! Vous allez vous dire "Mon dieu je ne le connaissais pas, ils sont donc bien bons!" Vous allez découvrir des perles... et c'est gratuit sur Internet! Avec un petit chocolat chaud ou un Bailey's dans le temps des Fêtes, c'est merveilleux! » 

On retrouve Simon Delisle à ÉNERGIE dans Ça rentre au poste pendant le temps des Fêtes aux côtés de Stéphane Rousseau.

Vous pouvez également le suivre sur Facebook et Instagram et lire ses chroniques sur le blogue de C'est juste de la TV

Et pour revoir son fameux numéro sur sa journée à l'hôpital mentionné plus haut, rendez-vous sur Noovo

Vous aimerez aussi: