ENTREVUE: Simon Olivier Fecteau célèbre l'arrivée de Ces gars-là sur Crave!

Les trois saisons de la série Ces gars-là sont désormais disponible sur Crave

Cette comédie québécoise, diffusée de 2014 à 2016, met en vedette Sugar Sammy et Simon Olivier Fecteau. Le duo signe également tous les textes de l’émission dans laquelle on a pu voir Mélissa Désormeaux-Poulin, Émilie Bibeau et Madeleine Péloquin. 

Ces gars-là

Ces gars-là / V

Pour célébrer l'arrivée de Ces gars-là, on a jasé avec Simon Olivier Fecteau. Celui qui a réalisé chacun des épisodes s'est ouvert sur la création de la série, les dessous du tournage et nous a raconté quelques anecdotes au passage... 

Les trois saisons Ces gars-là sont maintenant disponibles sur Crave! Tu tenais l’un des rôles principaux en plus d’avoir coécrit et réalisé la série. Qu’est-ce que ça te fait de savoir qu’on pourra enfin voir ou revoir la comédie, 6 ans après le début de la diffusion à la télé?  

« Je suis vraiment content! Depuis que la série n’est plus en ondes, je reçois au moins un ou deux messages par semaine de gens qui me demandent où est-ce qu’ils peuvent voir Ces gars-là. Et Sugar Sammy, c’est la même chose de son côté! On nous en parle constamment. Donc c’est l’fun! Surtout en temps de pandémie, même si on déconfine tranquillement, on a encore le temps d’écouter des séries. Donc je suis vraiment content qu’on ait maintenant un accès à ce qu’on a fait! »

Ces gars-là / V / IMDB

À l’écran, vos personnages s’appellent Sam et Simon, on a l’impression qu’on n’est pas si loin de la réalité. Est-ce qu’il y a de grandes ressemblances avec les vrais Sugar Sammy et Simon Olivier Fecteau ou, au contraire, ça a été hyper romancé?

« C’est hyper romancé! Je te dirais qu’il y a certaines caractéristiques des personnages qui sont pratiquement l’inverse dans la vraie vie. Donc c’est très romancé mais tu sais, comme dans n’importe quelle fiction qui est basée sur soi, il y a une partie de vérité quand même!

Je me souviens, cette série-là, elle est née quand moi et Sugar Sammy on a passé un été ensemble, en célibataires plus ou moins conséquents. On avait vraiment beaucoup trop de temps libre! Et Sugar Sammy a eu ce flash-là, et on a commencé à travailler ensemble là-dessus. Et je venais de me séparer, j’étais un nouveau célibataire et ça me faisait de quoi... Toute cette trame-là, c’est vrai d’une certaine manière, c’est basé sur l’évolution de la séparation. Puis Sugar Sammy et ses parents, même si ce n’est pas exactement comme ça, la dynamique est similaire. Donc la plupart des histoires partent tout de même de quelque chose de vrai puis après ça, on romance! » 

Ces gars-là

Ces gars-là / V

As-tu un épisode préféré de Ces gars-là? 

« Il y a un épisode que Sugar Sammy veut avoir une boucle d’oreille. Et c’est pareil comme la quête d’un enfant de 15 ans, avec ses parents. Et moi, pendant ce temps-là, j’ai un nouvel entraîneur qui me fait faire des poses extrêmement inconfortables, comme semi-abus sexuels... 

Cet épisode-là, je crois qu’il est dans la deuxième saison. Le coach n’a PAS d’allure et Sugar Sammy avec ses parents, c’est vraiment drôle! »

Sugar Sammy et Simon Olivier Fecteau

Simon Olivier Fecteau

Et si on repense à la production de la série... As-tu une anecdote de tournage à nous raconter ? Un pépin de plateau?

« En terme d’accident de tournage, j’ai failli me tuer pour vrai en chaise roulante! Parce que Sugar Sammy et un autre comédien m’ont échappé en bas des marches pendant que j’étais dans la chaise.

Côté comique, je me souviens qu’il y a une scène que je tournais avec Émilie Bibeau, j’étais en chaise roulante et elle aussi. Et à un moment, on avait une scène de baise dans un stationnement. Et elle passait de sa chaise roulante et elle venait sur la mienne et c’était bien intense.

Mais de la façon dont on tournait la scène, je voulais que l’équipe de tournage soit vraiment plus loin. Donc c’était filmé de loin, mais il y avait vraiment de vrais passants qui passaient par là, et qui regardaient ça, et qui ne savaient pas que c’était un tournage! Ils pensaient vraiment qu’ils voyaient deux personnes en train de forniquer! »

Vas-tu regarder la série à nouveau, maintenant qu’elle est sur Crave

« Je n’ai pas réécouté la série depuis ce temps-là! Je pense que je suis curieux! On dirait que je n’aime jamais ça me voir par la suite. Mais je serais curieux d’aller voir. Je pense que ça a bien vieilli. Et je pense, bizarrement que la thématique dont on parlait en 2014, elle est davantage pertinente aujourd’hui. C’est deux meilleurs amis, un Québécois-Indien et l’autre, Québécois pure laine, blanc comme un drap, et ils avaient des positions politiques différentes. 

Je sais qu’on poussait la ligne un peu, il y a des blagues qui allaient loin. Et ça, j’ai hâte de voir la réaction des gens face à ça! Tu sais quoi? Je pense que je vais le réécouter!  »

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Sugar Sammy (@sugarsammyk) le

 

Et aux curieux qui n’ont jamais visionné Ces gars-là, on leur dit quoi?

« J’ai eu vraiment du fun à faire cette série et je pense qu’elle gagne à être connue, à être regardée. C’était diffusé à V, on n’a pas eu la même audience que certains plus grands réseaux, mais j'ai l’impression qu’on doit découvrir cette série-là, elle est très bonne! »

Dans un tout autre ordre d’idées, Simon Olivier Fecteau, comment se passe ton confinement pendant la crise de la COVID-19?

« Moi ça va bien! Tranquille! J’ai recommencé à faire du jogging, je cours 5 à 6 jours par semaine et je m’entraîne! J’ai hâte que ça se termine. Ce n’est pas un moment facile pour personne mais dans les circonstances, ça va bien! » 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Simon Olivier Fecteau (@sofecteau) le

 

Tu dis avoir hâte que ça recommence : as-tu des projets qui ont été mis sur la glace à cause de la crise? Qu’est-ce qui t'attends lorsque la machine se remettra en marche?

« En fait je ne sais pas encore ce qui arrive avec le Bye Bye... ou s’il y en a un!

Et j’avais déjà des trucs que j’écrivais, en fait je suis en train d’écrire mais il est trop tôt pour en parler. Mais peu importe ce qui va arriver, j’ai du pain sur la planche. Pour le Bye Bye, je pense qu’il faudrait qu’il y en ait un, honnêtement, mais on n’a pas de confirmation. Et si non, je vais rester confiné pour écrire différents projets pour le futur. » 

On vous invite à regarder les trois saisons de Ces gars-là dès maintenant sur Crave! Rappelons que l’abonnement est gratuit pendant 30 jours pour tous les nouveaux usagers.

 

Vous aimerez aussi: