Eve-Marie Lortie s'ouvre sur son image et sur les standards de beauté

Eve-Marie Lortie était l'invitée de Marie-Claude Barrette, aujourd'hui à Deux filles le matin.

Avec son authenticité rafraîchissante et sa grande franchise, l'animatrice de Salut Bonjour Weekend s'est confiée sur les standards de beauté et sa façon de composer avec le fait d'évoluer devant la caméra depuis maintenant 25 ans. 

Eve-Marie Lortie a entre autres avoué que malgré qu'elle ait une bonne d'estime d'elle-même, elle trouvait parfois difficile d'accepter sa silhouette : 

« J’ai commencé comme journaliste en juin 1996. C’est sûr que si tu prends cette image-là de moi, et tu mets celle de maintenant, il y a beaucoup d’années qui ont passé. Mais je suis très en paix avec ma face, mais le reste, ma silhouette, c’est autre chose! » 

Marie-Claude Barrette a ensuite demandé à Eve-Marie Lortie à quel moment elle réagissait le plus face à son image. Voici ce qu’elle a répondu : 

« Quand je suis filmée de côté! Que veux-tu? On est à la caméra, on se voit tout le temps... C’est non seulement un miroir, mais c’est aussi la caméra et des angles qui sont parfois avantageux, parfois moins. C’est nous! C’est notre corps! C’est notre image. Je peux te dire que si je fais une entrevue de face, derrière un bureau, j’ai un aplomb extraordinaire. Mais si tu m’assois sur ton divan et que tu me filmes de côté, je deviens un petit peu plus consciente de ma silhouette, de mon corps. Et j’ai un petit peu moins de confiance. Avec toutes les années de métier que j’ai, je suis juste un peu plus consciente que cette image-là, de côté, assise, il y a du bourrelet, il y a de la cuisse, il y a de la fesse qu’il n’y avait peut-être pas il y a quelques années. Et ça ne correspond pas nécessairement à l’image traditionnelle de l’animatrice de télévision. Et c’est aussi insidieux que ça! [...] Il y a toujours le message que c’est vrai que je suis en forme, je mange bien, je dors bien, j’ai un bel équilibre dans ma vie, tout ça est vrai! Il faut être fier de ce qu’on est et de notre corps, qui nous permet de marcher, bouger, respirer, et être intelligente! Mais il y a quand même une petite partie de moi qui, quand elle se voit à la télé, se dit ‘Ce n’est pas comme dans un magazine, ce n’est pas comme l’autre ou l’autre’. » 

La célèbre blonde a conclu en disant qu'elle n'avait pas eu recours à la chirurgie esthétique ni aux injections afin d'effacer les signes du temps.

Eve-Marie Lortie, qui a subi une réduction mammaire à la fin de l'adolescence, ne se dit toutefois pas fermée à l'idée de la chirurgie esthétique. 

 

Vous aimerez aussi: