Magalie Lépine-Blondeau confie avoir vécu des « phases très sombres »

Magalie Lépine-Blondeau a lancé un cri du coeur, dimanche soir à Tout le monde en parle.

La comédienne, qui devait tenir le rôle principal dans une pièce de théâtre cette année, n'a pas travaillé depuis le début de la pandémie. Elle sait que la situation est la même pour la majorité des artistes, des artisans de la scène et des gens qui font carrière en restauration.

Devant cette situation, Magalie Lépine-Blondeau confie avoir été déboussolée et même avoir vécu des « phases très sombres ».

Aujourd'hui, elle se dit qu'elle doit plutôt se concentrer sur l'avenir, mais elle se demande comment les milieux de la culture et de la restauration vont pouvoir se remettre de la crise de la COVID-19.

Karine Paradis

Voici le message percutant de Magalie Lépine-Blondeau

« On dirait que j’ai essayé de changer mon schéma de pensées, parce que je me suis ennuyée de tout pendant 6 mois et là, j’ai hâte à tout. Je n’ai pas exercé mon métier depuis le 12 mars dernier. Ça a été extrêmement difficile, déroutant, vertigineux. J’ai traversé des phases très sombres. J’ai perdu mes repères, j’ai parfois perdu pied, et si j’en parle ce n’est pas parce que je veux de la pitié ou de la compassion, c’est juste que je jouis d’une tribune contrairement à la majorité des gens qui partagent ma situation. En ce moment, il y a 52 % des artistes et des artisans qui oeuvrent dans les arts de la scène qui songent à se réorienter, au Canada. Il faut savoir que la culture et la restauration, ce sont des secteurs identitaires. C’est à eux qu’on mesure la vitalité créative d’un peuple et de ses villes. Et là, je comprends qu’avec les chiffres on ne puisse pas rouvrir les salles [de spectacles] et les salles à manger. Mais qu’est-ce que le gouvernement va faire pour assurer la rétention de ces talents-là? Un savoir-faire, une expertise... La fidélité de la clientèle ou des spectateurs, ça prend des années à acquérir. C’est vraiment inquiétant. » 

Vous pouvez revoir l'entrevue complète de la star québécoise à Tout le monde en parle sur le site de l'émission.

 

Vous aimerez aussi: