Magalie Lépine-Blondeau en vedette dans une nouvelle série

Magalie Lépine-Blondeau sera la vedette de Sans rendez-vous, une nouvelle série dont la mise en ligne est prévue à l'été 2020 sur ICI TOU.TV EXTRA, écrite par Marie-Andrée Labbée et produite par Fabienne Larouche

C’est autour d’une clinique médicale en santé sexuelle que gravite la nouvelle comédie. L’idée provient d’une websérie australienne de six capsules appelée Sexy Herpes à partir de laquelle l’auteure a greffé ses propres personnages aux personnages originaux, au diapason de ses préoccupations comme de son humour. 

Voici le synopsis officiel : «Sarah (Magalie Lépine-Blondeau), le personnage principal, est une infirmière-sexologue dans la jeune trentaine qui revient à la clinique après un congé de trois mois. En pleine crise existentielle et se sentant prisonnière d’une relation malheureuse, Sarah retrouve ses collègues aussi dysfonctionnels et attachants les uns que les autres. Les employés de la clinique sont, en quelque sorte, des superhéros du sexe capables de résoudre les problèmes du commun des mortels à ce niveau; mais ils sont aussi souvent des cordonniers mal chaussés, moins aptes à s’occuper de leurs propres enjeux et vies personnelles. Les patients de la clinique, parfois adorables, parfois lourds et parfois complètement bizarres, viennent nous rappeler qu’une ITSS ne fait pas de discrimination avant d’élire domicile. Riche ou pauvre, d’une culture ou d’une autre, beau ou laid, travailleuse du sexe ou célibataire involontaire, face à l’herpès, nous sommes tous égaux.»

Magalie Lépine-Blondeau, Fabienne Larouche et Marie-Andrée Labbée

Lawrence Arcouette - Radio-Canada


D'ici là, Magalie Lépine-Blondeau donnera la réplique à Julie Perreault dans le film Merci pour tout à l'affiche partout le jour de Noël. Voyez maintenant la bande-annonce officielle du long métrage, dans laquelle on découvre un nouveau talent de la star!
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Les Films Séville (@lesfilmsseville) le


Vous aimerez aussi