Manifestation anti-masques: Lucie Laurier est en colère contre le gouvernement et les médias!

Hier, des centaines de manifestants se sont rassemblés dans les rues de Montréal afin de protester vigoureusement contre le port du masque obligatoire. Invoquant leurs «droits et libertés fondamentales», ils dénonçaient la «propagande de la peur» et les «mesures excessives» prises par François Legault et son acolyte Horacio Arruda pendant la pandémie de coronavirus.

Lucie Laurier, qui avoue ne plus faire confiance au gouvernement depuis le début de la pandémie et qui milite fortement contre la vaccination obligatoire et le port du masque, a bien sûr pris part à la manifestation.
 

Facebook Les illuminés du Québec
 

Après avoir attaqué publiquement sur Twitter Rachid Badouri cette semaine pour sa vidéo sur le port du masque, la comédienne a activement pris part à la manifestation contre le port du masque. Au passage, Lucie a donné une entrevue musclée à la journaliste de Radio-Canada Jacaudrey Charbonneau, qui voulait comprendre les motivations de la comédienne.

«Nous ne sommes pas irresponsables parce que l'on s'informe sur ce qu'il y a dans les vaccins, parce que l'on s'informe sur ce que les dirigeants décident pour nous. Ça suffit. Ça suffit. Nous ne sommes pas des imbéciles ni des abrutis. C'est terminé de nous parler comme si nous étions des décérébrés. Arruda, ce n'est pas un scientifique. On a compris que les personnes qui tentent de dire la vérité, qui cherchent une vérité, se font complètement démolir et détruire, et ça suffit. Ce n'est pas vrai que le gouvernement veut notre bien en ce moment. Réveillez-vous! On n'a pas besoin de gouvernement comme parent. Il faut se responsabiliser. C'est vraiment odieux, ce que vous faites. Les médias, en ce moment, ne font que diffamer!», dévoile-t-elle, visiblement en colère contre le gouvernement et les médias.

Lorsque la journaliste lui demande si la communauté anti-masques appelait à la désobéissance civile, elle répond: «Absolument pas. L'intelligence et l'activité cérébrale ne sont pas la désobéissance civile!»

La journaliste ajoute alors qu'elle aperçoit justement des pancartes appelant à la désobéissance civile dans la foule!

«Ce sont peut-être des infiltrés! C'est vous qui les avez appelés? Là, il n'y a personne qui vous tripote en ce moment. Il n'y a personne qui vient vous tripoter. Avez-vous remarqué? [Faisant référence à la  journaliste Kariane Bourassa qui s'est fait enlacer en direct par deux manifestants anti-masques... sans masque!] Tout le monde est pacifique, tout le monde est gentil. Personne ne porte l'odieux. Nous n'avons pas à être responsables de la corruption systémique au Québec. Ok? Non, mais honnêtement, vous devriez avoir honte de ce que vous propagez comme informations!»
 


Parlant de désobéissance civile, rappelons que cette semaine, la comédienne Annie Dufresne exigeait immédiatement le retrait du port du masque obligatoire et incitait ses abonnés à «porter le masque sous le nez le plus possible» lorsqu'ils travaillaient!

Ouff... on sent qu'il va y avoir beaucoup de matière pour le Bye bye 2020 là-dedans...

PS: Oui, oui, oui... ce sont les médias de Radio-Canada qui «appelent les gens à la désobéissance publique»...
 


Vous aimerez aussi