Rupture pour Jonathan Roberge

C'est avec tristesse que l'on apprend que le couple formé de Jonathan Roberge et sa conjointe Léa Londero n'est plus...

Présent sur le plateau de tournage de Deux filles le matin, lundi, Jonathan a abordé les effets négatifs de la pandémie sur sa vie personnelle et professionnelle. Alors qu'il venait tout juste de quitter la radio afin de se concentrer sur sa nouvelle tournée d'humour, Jonathan a vécu un grand choc avec le confinement et tous les effets néfastes du virus. Au passage, Jonathan a laissé filtrer qu'il s'était séparé et que son ex-copine venait tout juste d'ouvrir un restaurant avant que la pandémie bouleverse leur quotidien!

«On venait de passer le marathon de la maladie de Xa, donc c'est sûr que c'est différent parce qu'on venait de passer plusieurs mois à Ste-Justine. Le lundi, Xavier pouvait commencer à retourner à l'école, le dimanche je commençais ma tournée de rodage et j'avais 200 spectacles devant moi - j'avais abandonné la radio volontairement, mon contrat, pour ça - j'avais laissé cet argent sur la table pour pouvoir passer du temps en famille dans le jour et faire des spectacles le soir. Le timing était dégueulasse! Mon ex-copine venait d'ouvrir un restaurant trois mois avant la pandémie avec beaucoup d'argent investi là-dedans, beaucoup de temps. On venait de traverser la maladie de notre fils. Et là, la COVID arrive! Je ne m'en rendais pas compte... Moi, je pensais que j'allais bien. Ils me demandent de rester à la maison, donc je regarde Netflix et je joue avec les enfants. À un moment donné, mon ex-conjointe me fait comprendre que je commence à être impatient, que je suis un peu bête. Je lui ai dit que, peut-être, mais elle, elle allait travailler et qu'elle faisait du take out. Moi, je restais à la maison avec les enfants. À un moment donné, même ton fils te dit que c'est plate. C'est plate, c'est la COVID, mon chum! À un moment donné, je réalise que je suis en train de faire écoper à tout le monde mon attitude... Mais je ne réalisais pas que je n'allais pas bien. Je ne réalisais pas que j'étais rendu impatient, que je pensais juste à l'argent... Parce que je voyais que ça faisait 6 mois que je ne travaillais pas et qu'il n'y avait pas une cenne qui rentrait. Pourtant, je gagnais bien ma vie; j'étais animateur à la radio et j'avais des spectacles et ça allait bien. Et là, je venais de passer 6 mois avec aucune entrée d'argent, en plus avec les médicaments et la maladie... Je pensais que j'allais bien, mais c'est avec du recul... Là, ça m'a coûté ma... T'sais, je me suis séparé, ça a vraiment été une COVID difficile. Et c'est avec du recul que j'ai réalisé que ça n'allait pas bien. Je pensais que tout était correct et que tout était beau!»,a -t-il dévoilé.
 


On souhaite le meilleur à Jonathan et Léa pour la suite!

Rappelons que Jonathan et Léa sont parents du petit Jules, qui a vu le jour en 2018.
 

Karine Paradis


En février dernier, on apprenait que l'humoriste et animateur mettait sa superbe maison de St-Hilaire en vente!
 

Vous aimerez aussi: