Incompréhension autour du film 1:54 de Yan England!

Un visionnement prévu du film 1:54 pour les élèves d'une école secondaire de Cowansville a été annulé à la suite de la recommandation de la Direction de santé publique de l'Estrie.

La direction de l’école secondaire Massey-Vanier a envoyé une lettre aux parents des étudiants indiquant que «la Direction de la santé publique émet des recommandations et nous comprenons que le type de sorties scolaires, tel que nous l’envisageons les 14 et 15 décembre, n’est pas à préconiser.»

Le film, mettant en vedette Antoine-Olivier Pilon et Lou-Pascal Tremblay, traite d'intimidation et de harcèlement en milieu scolaire.

Plusieurs parents sont choqués par cette décision. La mère d'un étudiant s'est confiée au Journal de Montréal: «C’est sûr qu’il y a des images-chocs dans le film, mais des choses comme ça, les élèves comme mon fils en voient tous les jours à l’école. Je trouve qu’on a raté une belle occasion de sensibiliser les jeunes à ces problèmes.»

 

 

Selon vous, le long métrage de Yan England serait-il trop violent pour les élèves?

À suivre...

Ça vient d'arriver!