Léa Clermont-Dion répond à son détracteur violent

Léa Clermont-Dion a décidé de répondre à son violent détracteur dans une lettre ouverte, aujourd'hui. 

La jeune femme, rappelons-le, a été interpellée sur Twitter par un homme insultant son ouvrage féministe en faisant référence à l'auteur de la fusillade de la Polytechnique Montréal.

Après avoir alerté les autorités et s'être assurée que ces propos haineux ne soient pas pris à la légère, Léa Clermont-Dion a senti le besoin de parler de toute cette histoire. 

Voici un extrait de la lettre ouverte publiée aujourd'hui sur le site officiel de Mitsou : 

« Tu crées le malaise parce que la Polytechnique est un drame dont on se remet difficilement comme société, un drame qui porte écho à la haine viscérale que certains hommes peuvent avoir envers les femmes.

Certains qualifient cette violence de misogynie, de sexisme ou d’antiféminisme. Et toi, comment la qualifierais-tu ta violence?

Ta joke plate a touché une corde sensible en dépassant le sexisme ordinaire qu’on entend au coin d’une rue, dans un bar sportif ou au détour d’un corridor universitaire.

Tu es allé loin, trop loin. »

Pour lire la lettre ouverte en entier, on vous invite à visiter le site en question