Britney Spears brise le silence concernant le documentaire sur elle

Britney Spears a brisé le silence pour la toute première fois depuis la diffusion du documentaire-choc Framing Britney.

Le film coproduit par le New York Times a été diffusé il y a près de deux mois. 

Dans un message partagé sur son compte Instagram, la chanteuse avoue ne pas avoir vu le documentaire en question et être embarassée par l'attention que ce projet a mise sur elle : 

« Ma vie a toujours été l'objet de nombreuses spéculations. 

[...]

Il faut énormément de courage pour faire confiance à l'univers, face à votre propre vulnérabilité, parce que je n'ai jamais cessé d'être jugée... insultée... embarassée par les médias... et je le suis encore aujourd'hui. 

Alors que le monde tourne encore et que la vie continue, nous restons des êtres fragiles et sensibles. Je n'ai pas regardé le documentaire, mais de ce que j'ai vu, je suis gênée par cette lumière mise sur moi. J'ai pleuré pendant deux semaines... et je pleure encore aujourd'hui.

Je fais ce que je peux avec ma propre spiritualité et j'essaie de garder ma joie, mon amour et mon bonheur. Chaque jour, quand je danse, je suis heureuse. Je ne suis pas là pour être parfaite. La perfection, c'est ennuyant. Je suis ici pour partager de la gentillesse.
 », a-t-elle écrit.


Rappelons que le documentaire-choc Framing Britney Spears est disponible sur Crave.

Ce long métrage du New York Times fait la lumière sur l'aberration légale emprisonnant la superstar, qui est sous la tutelle de son père qui gère tous ses avoirs et examine toutes ses décisions. On y déplore également la façon dont les médias et l'entourage de Britney Spears l'ont traitée.

 

Vous aimerez aussi