Donald Trump annonce qu'il va quitter l'hôpital: «N'ayez pas peur de la COVID»!

Est-ce que Donald Trump est réellement atteint de la COVID-19? C'est LA question que tout le monde se pose présentement...

Le président des États-Unis a annoncé lundi qu'il sortirait de l'hôpital en début de soirée, clamant haut et fort sur Twitter: «N'ayez pas peur de la COVID. Ne le laissez pas dominer votre vie»! Évidemment, suite à cette annonce pour le moins surprenante, les réactions ont fusé de toutes parts...
 

BRENDAN SMIALOWSKI/AFP via Getty Images


Mister Trump ne cesse de défrayer les manchettes depuis vendredi dernier, après avoir été déclaré positif à la COVID-19. Après trois jours d'hospitalisation dans un hôpital militaire, Trump s'est empressé d'annoncer sur les réseaux sociaux qu'il se sentait mieux que jamais et qu'il reprenait le chemin de la Maison-Blanche.

«Je quitterai le formidable Centre médical Walter Reed aujourd'hui à 18h30. Je me sens vraiment bien. N'ayez pas peur de la COVID. Ne le laissez pas dominer votre vie. Nous avons développé, sous l'administration Trump, de bons médicaments et de bonnes connaissances. Je me sens mieux qu'il y a 20 ans», s'est vanté le milliardaire républicain (qui ne paie pas de taxes) sur Twitter.
 

 

 

Même s'il avoue se sentir mieux que jamais, le médecin de la Maison-Blanche croit que le président n'est pas encore totalement sorti d'affaire. 

Non... tu crois? Parce que s'il a vraiment le virus, qu'il a fait de la fièvre et a eu besoin d'oxygène comme il le prétend, le virus ne peut pas être parti après trois jours seulement. Ça serait nous prendre pour des cons de le croire...

«Même s'il n'est peut-être pas encore complètement tiré d'affaire, l'équipe et moi-même sommes d'accord sur le fait que tous nos examens et surtout son état de santé clinique permettent un retour en toute sécurité chez lui», a déclaré le docteur Sean Conley.

«Il bénéficiera de soins médicaux de classe mondiale 24 heures sur 24», a-t-il ajouté, précisant au passage que Trump bénéficiait de traitements expérimentaux (auxquels le commun des mortels n'aura probablement pas droit vu le prix exorbitant).

Dans les prochains jours, Donald Trump devra rester confiné à la présidence, afin de poursuivre ses traitements et il ne pourra se déplacer à sa guise dans le pays pour tenter de reprendre son retard face à Joe Biden.
 

ALEX EDELMAN/AFP via Getty Images
 

Hier, Trump a soulevé l'indignation lorsqu'il est sorti dans un VUS noir pour saluer ses partisans depuis sa voiture.

«Chaque personne qui était dans le véhicule pendant ce “drive-by” présidentiel totalement inutile doit être mise en quarantaine pendant 14 jours. Ils pourraient tomber malades. Ils peuvent mourir. Pour une mascarade politique. Ordonnée par Trump, ils mettent leur vie en danger pour cette mascarade. C’est de la folie», a confié le DJames P. Phillips, spécialiste en médecine d’urgence, consultant en rétablissement pour la COVID-19 et analyste médical à CNN.
 


Une image a d'ailleurs rapidement fait le tour du web, montrant l'un des agents des services secrets (Laurent Cloutier, est-ce que c'est toi?) qui portait un masque inadéquat en présence d'un patient qui est atteint de la COVID-19 puisqu'il est muni d'une valve!
 

Vous aimerez aussi: