LeAnn Rimes publie 2 images percutantes d'elle nue pour dévoiler sa maladie de peau

Vous souvenez-vous de la chanteuse LeAnn Rimes? Oui, oui, celle qui chantait Can't Fight The Moonlight dans le film culte Coyote Ugly!
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par LeAnn Rimes Cibrian (@leannrimes) le


La chanteuse de 38 ans s'est mise à nue hier dans un entretien avec le Glamour pour mettre en lumière sa bataille contre sa maladie de peau inflammatoire, le psoriasis. C'est via Instagram que LeAnn a partagé deux photos percutantes d'elle et des multiples plaques rouges qui prennent place sur son corps.

«Je n’avais que deux ans lorsque l’on a diagnostiqué mon psoriasis. A l’âge de six ans, environ 80 % de mon corps était couvert de taches rouges douloureuses – tout sauf mes mains, mes pieds et mon visage!», dévoile-t-elle dans son témoignage.

(Faites défiler à gauche pour découvrir la deuxième photo!)
 

 
 
 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

So much of my journey, both personally and within my creations, my new chant record and podcast coming out soon, has been excavating pieces that I’ve been hiding and bringing them to the light. It’s been and still is a journey of allowing them out and welcoming and reintegrating those fragments back into wholeness. Music has been my gift, and why I’m here. But I want to give a voice to these other pieces of me. And I want to give a voice to what so many other people are going through. This is finally my time to be unabashedly honest about what psoriasis is and what it looks like. You know when you say something you’ve been holding in for so long, and it’s such a sigh of relief? That's what these photos are to me. I needed this. My whole body—my mind, my spirit—needed this desperately. With today being World Psoriasis Day, I thought this would be the perfect time to share my story with @glamourmag, head to the link in my bio/ stories to read my full essay 💕 #worldpsoriasisday #psoriasis #psoriasisawareness #glamourmag #whatilivewith

Une publication partagée par LeAnn Rimes Cibrian (@leannrimes) le


La chanteuse avoue qu'elle a dû se cacher dès son plus jeune âge parce qu'elle avait honte de son corps: «Sur scène je portais souvent des collants ou des jeans, même par forte chaleur».

Elle refusait même d'être photographiée si l'on voyait des plaques sur son corps!

«Lorsque vous cachez votre corps, il y a tellement de choses qui se répercutent sur votre santé mentale, émotionnelle et spirituelle. Vous avez l’impression de vous retenir, comme si vous étiez enfermés!»
 


Avec la pandémie et le stress entourant le confinement et la COVID-19, LeAnn a graduellement appris à lâcher prise puisque la maladie devenait incontrôlable pour elle.

«J’ai l’impression d’être à un moment de ma vie où je peux sortir de cette cage

Avec ce cri du coeur et la publication de ses photos, qui ne laissent personne indifférent, LeAnn espère aider d'autres gens qui souffrent comme elle de la maladie.
 

Vous aimerez aussi: