Un journaliste de Radio-Canada dévoile être atteint du VIH

Denis-Martin Chabot a posé un acte rempli de courage, cette semaine : il a avoué publiquement être atteint du VIH.

Le journaliste, qui a longtemps travaillé à Radio-Canada, a choisi de parler de sa maladie le premier décembre, date de la Journée mondiale de la lutte contre le sida.

Dans sa lettre ouverte, publiée sur sa page Facebook officielle, Denis-Martin Chabot explique qu'il a eu honte du moment où il a appris qu'il avait le VIH jusqu'à tout récemment. 

Voici un extrait de ce texte touchant et rempli de vérité qui mérite d'être partagé : 


« D’abord, j’ai eu peur de mourir. Je n’étais pas prêt à mourir — l’est-on vraiment ? J’ai eu peur aussi d’être malade et de souffrir. J’ai eu peur également que le virus m’enlaidisse et déforme mon corps, un drame pour un homosexuel, car le « look » est tout dans le monde gai.
J’ai eu honte.
J’ai attrapé le VIH à cause de relations sexuelles non protégées et non d’une façon moins compromettante, comme une transfusion sanguine ou un accident quelconque. Si seulement on pouvait attraper ça sur un banc de toilette...
J’ai eu peur.
J’ai eu peur d’être ostracisé. J’ai eu peur de la réaction des miens, et que mes amis me rejettent. J’ai eu peur également au travail que mes patrons me mettent de côté. Ce ne fut pas le cas heureusement.
»

On vous invite à lire le texte en entier sur la page Facebook de Denis-Martin Chabot!